26/03/2017

A quand une ONU de l'environnement ?

Le gazoduc géant Keystone va être construit et traverser le Canada et une partie des USA, portant atteinte à des environnements variés et fragiles, sans parler des risques de fuites et de pollution, qui seraient autant de catastrophes environnementales.
 


L'administration américaine vient de révoquer l'interdiction de chasser à l'aide d'hélicoptère, ne laissant ainsi aucune chance à l'animal d'échapper aux balles du tireur.
La pêche à la baleine va reprendre en Norvège, tuant des milliers de ces mammifères dont un nombre important de femelles portantes.
Ces quelques exemples montrent le besoin pressant d'établir une législation internationale qui fixe un cadre pour la protection des animaux et de créer une organisation internationale chargée de sa mise en place et de son respect par tous les pays. Une Organisation Internationale de l'Environnement ou une ONU pour la protection des animaux. On pourrait même imaginer une cour internationale des droits des animaux, devant laquelle seraient portés les cas les plus graves.
On oublie trop souvent que lorsqu'on tue un animal, c'est un peu de nous, de notre humanité, que nous tuons et que notre espèce n'a un avenir que pour autant qu'elle respecte les autres espèces et protège leur diversité.

19:17 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Droits de l'homme, de la femme, de l'enfant.
Droits des animaux, des poissons et des oiseaux et des animaux.
Des espèces, de la nature et de l'environnement.

Fin de la souffrance animale

Supplique à Gaïa afin qu'elle veuille nous inspirer de justes combats.

La terre et le soleil étant condamnés...nous aurions intérêt à revoir notre philosophie de vie: quelles étapes NON ARTIFICIELLES pour la suite?

Je suggère que les personnes âgées ne pensent pas à la mort comme à une fin mais comme à un passage ou une transition nous permettant de passer à notre étape, nos étapes de vie suivantes, donc, ne pas souhaiter mourir, ne pas se réveiller! mais, au contraire, continuer à vivre de par la transition dite mort qui nous mène à bon port soit à notre étape de vie suivante de et par l'Evolution qui donne sens à la vie.
Je nommerai donc la mort non faucheuse ou autres "effarements" mais mort comme Cap de Bonne Espérance.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/03/2017

Les commentaires sont fermés.